Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 15:35

Mon combat contre l'agence locale de la Banque Populaire, commencé en janvier 2007, m'ayant contraint à mettre ma société -AARB rénovation - en redressement judiciaire (17/01/08) avec un plan d'homologation (17/09/09).

Le 3 Novembre 2009 j'ai lu un article dans "Aujourd'hui en France",
intitulé: "Commerçants contre banquiers dans le Doubs"

A l'origine de cet article, un groupe de chefs d'entreprises et commerçants décident d'intenter une action en justice à l'encontre de l'agence locale de la Banque Populaire.

Suite a cette lecture, je me suis mis en relation avec ce groupe de commerçants.
Lors de notre deuxième entretien téléphonique, ils me faisaient part d'une tentative de suicide d'un commerçant de leurs connaissances rencontrant lui aussi des difficultés financières à cause de sa banque.
Dès que j'entends cela, je suis révolté au plus haut point car je constate que l'Etat réinjecte des milliards dans le système bancaire et que certaines agences locales ne soutiennent pas pour autant les entreprises clientes.
Dans un article du 04/06/2009 Mme Karine Berger explique qu'il ne faut pas espérer une amélioration en 2010 sur les défaillances des entreprises car d'ici là, près de 150 000 sociétés françaises auront fait faillite en deux ans alors que les banques les finançant auront quant à elles remboursé l'Etat, voir même fait d'énormes bénéfices.
                                                                           

Rendez-vous dans la section pages en haut à droite pour les détails de mon "affaire":
                             "Banque Populaire, mécontent aussi à St Jean d'Angély"


Ce récit se divisera en plusieurs étapes :

1 La banque
2 La période de redressement judiciaire
3 Les salariés
4 Les clients
Repost 0